Doutrelepont et associés : avocat droit des médias / avocat médias / avocat droits d'auteurs / avocat auteurs / avocat droit des brevets / avocat brevets / avocat droit des marques / avocat droit européen / avocat européen / journalisme, presse, medias, création, oeuvres, brevet, marque, Europe, Union européenne, Commission européenne, Parlement européen, vie privée, nouvelles technologies, droit des nouvelles technologies, droit à la vie privée, partenariat culturel, public privé, culture, fiscalité.


Sie sind hier: www.doutrelepont.be » News

http://www.rechtsanwalt.com/kanzlei/doutrelepont-et-associes/

News


CAMBRIDGE ANALYTICA / FACEBOOK - QUELS SONT LES MOYENS D'ACTION DES 61.000 BELGES CONCERNES PAR LE DETOURNEMENT DE LEURS DONNEES ?

Le 10 Apr. 2018 |

Plusieurs voies d’action s’offrent aux victimes dont les données ont été collectées et traitées illicitement, en absence de tout consentement, par Cambridge Analytica.

Facebook a annoncé qu’il avertira lui-même les utilisateurs concernés à partir de ce 9 avril. Les citoyens concernés, qui disposent du droit à l’effacement de leurs données, pourront ensuite demander à Facebook, ou Cambridge Analytica, de procéder à l’effacement de leurs données détournées.

Les belges concernés seront également contactés par la Commission pour la Protection de la Vie Privée (CPVP) en ce début de semaine. Il leur sera alors possible d’introduire une plainte directement auprès de la CPVP. La CPVP ne pourra toutefois aider les utilisateurs à obtenir une indemnisation de leur préjudice éventuel. Si un utilisateur estime avoir subi un dommage, il devra saisir un tribunal.

Sur le plan judiciaire, les citoyens concernés pourront introduire une action en responsabilité à l’encontre de Facebook et/ou de Cambridge Analytica pour l’utilisation illicite de leurs données.

Compte tenu du nombre de victimes, des actions en réparation collective (« class action ») pourront également être introduites. L’expérience de notre cabinet montre que de telles actions permettent aux victimes de renverser le rapport de force et de demander des dommages et intérêts plus importants.



Tags: Cambridge Analytica, Actions en réparation collective, Class action, CPVP, Commission pour la protection de la vie privée, RGPD,




CAMBRIDGE ANALYTICA, QUAND FACEBOOK S’ENRAIE…

Le 5 Apr. 2018 |

Le scandale Cambridge Analytica pose la question de la capacité de Facebook à garantir la protection des données de ses utilisateurs.

Selon les éléments parus dans la presse, la société Cambridge Analytica a collaboré avec un chercheur de l’université de Cambridge, et lui a construit une Application Facebook (« thisisyourdigitallife »), présentée comme un outil pour une recherche affiliée à l’université de Cambridge.

Cette application a été suggérée aux utilisateurs de Facebook en leur proposant de remplir un questionnaire psychologique afin de "mieux se connaitre". Près de 270 000 utilisateurs auraient répondu à l’appel. Ils ignoraient toutefois qu’en téléchargeant l’application, ils autorisaient Cambridge Analytica à accéder à leurs données ainsi qu’à celles de leurs amis sur Facebook. In fine, près de 87 millions d’utilisateurs ont vu leurs données détournées. Parmi ceux-ci, les données personnelles de 60.957 Belges auraient été détournées suite à l’installation de l'application par seulement huit personnes en Belgique…

Ces données auraient ensuite été utilisées notamment dans le cadre de la campagne électorale aux Etats-Unis au profit du candidat et désormais président, Donald Trump.

Une telle utilisation des données est illicite au regard des règles tant nationales qu’européennes régissant la protection des données à caractère personnel. En effet, les utilisateurs de l’application n’ont certainement pas voulu que leurs données soient utilisées à des fins de profilage électoral. La situation est encore plus grave pour leurs « amis » Facebook dont les données ont été collectées et traitées à leur insu.

Plusieurs enquêtes parlementaires et auditions des dirigeants de Facebook ont été initiées à travers le monde afin de faire la lumière sur les circonstances entourant ce détournement massif de données.



Tags: Facebook, Cambridge Analytica, RGPD, Traitement illicite,




Voir toutes les news


Webmaster : greenpig sprl